Service à domicile pour vos animaux domestiques à Bruxelles : 02 347 71 11

Galère de dogsitter: une porte blindée qui claque

L’été a été bien chargé pour Okazoo et les dogsittings sur Bruxelles ont été nombreux. L’un des dogsitting que nous avons assuré à Bruxelles, a été celui de Cognac, un adorable toutou aux allures d’un grand border collie.

Afin que Cognac et ses colocataires chats aient toute l’attention dont ils avaient besoin, j’ai élu domicile chez eux pendant que leurs maîtres étaient en vacances. Cognac se promenait comme à son habitude 3 fois par jour et recevait les câlins tant mérités, une fois que je rentrais chez lui, le soir. Mais un soir, nous nous sommes retrouvés tous les 2, sur le seuil de son appartement sans pouvoir y rentrer…

Cognac et son harem

Après avoir diné, Cognac trépignait d’impatience. C’était l’heure de sa promenade! Cognac bondissait, aboyait… Il savait qu’il partirait faire sa promenade nocturne bruxelloise vu que je mettais ma veste et me dirigeais vers le porte-manteaux où se trouvait ses laisses.

Je mets donc ma veste, prend mon trousseau de clés. De l’autre main j’attache Cognac à sa laisse. Ce trousseau fait trop de bruit, j’ai beaucoup de clés. Bon, ne prenons pas de risque, détachons du mousqueton toutes les clés dont je n’ai pas besoin. Aaah Cognac! Ne tire pas! Ne t’inquiète pas, on va y aller!

Vite, je prends la seule clé dont j’ai besoin à l’étiquette rouge. Cognac! Tu m’arraches le bras! Attends mon beau!

Ok, c’est bon, on va sortir! Cognac d’une main, l’autre main qui agrippe la poignée de la porte blindée. Cognac, impatient, tire sur la laisse, la porte claque. Ok, on part. On descend rapidement les escaliers et sortons prendre l’air frais.

Cognac trouve son premier arbre sur lequel lever la patte. Il semble tout de suite moins stressé mais toujours aussi enthousiaste à l’idée de la promenade dont il compte bien profiter.

22h30 et 30 minutes de promenade, mon ami Cognac, on va quand même doucement songer à rentrer. Ne me regarde pas comme ça, tu as pu lever la patte près de 56 fois, sentir ta 64ème odeur différente et croiser des congénères. Il est temps, non? Ne me regarde pas comme ça…

Une fois près de son immeuble et Cognac plus paisible, je sors le petit trousseau au porte-clé rouge noté… « Rubik »… Mais, non ce n’est pas possible… Je fouille mes poches pour piocher le bon trousseau au bon porte-clés rouge. Je n’ai rien… Non, non, non, ce n’est pas possible… Mais non, je n’y crois pas…

Je fouille et refouille mes (3) poches sous le regard éberlué de Cognac.  Je lis et relis le nom sur le porte clés rouge: « Rubik ». Non, non, ce n’est pas possible… Ah ben apparemment si…

Ouf, j’ai mon gsm… ça sonne… « Allo? Mon poussin? Ma chérie? Mon amoureuse?… » J’entends la réponse qui devait arriver: « Qu’est ce qui se passe? » Je lui explique tant bien que mal ma mésaventure. La réponse fuse: « t’aurais pu trouver une autre excuse pour dormir à la maison! » hum.. oui.. mais il y a autre chose… Je ne peux pas rentrer vu que je n’ai pas mes clés de la camionnette… Karina me repond: « T’as au moins eu la bonne idée de t’occuper des chats avant de claquer cette porte » Oui, oui ma merveilleuse épouse.. Ok, j’arrête ou je risque de rester dehors alors que Cognac dormira au chaud avec elle!

Après une nuit à stresser pour les chats de Cognac et toutes les clés des chiens à promener le lendemain et des chat à visiter, ouffff… Une personne bruxelloise a le double de clés et nous ouvre le matin-même!

En tout cas, Cognac semble avoir bien profité de cette soirée mouvementée! Il n’a d’ailleurs pas eu du mal à s’endormir au pied de notre lit, près de Nookie, notre chat…

Promis, la prochaine fois que je m’apprête à fermer une porte, je vérifie le porte-clé du trousseau!

Sébastien votre dogsitter