Service à domicile pour vos animaux domestiques à Bruxelles : 02 347 71 11

Mon chat peut-il attraper un coup de soleil?

Julien Binard, vétérinaire chez Animal Clinic à Uccle, nous explique comment les chats eux aussi, sont sensibles aux rayonnements ultra-violets.

Certains chats plus sensibles au soleil que d’autres

Tout comme nous, les animaux sont sensibles aux rayonnements ultra-violets, bien que leurs protections naturelles soient plus efficaces.

Les maladies cutanées liées à l’exposition au soleil seraient en augmentation chez nos petits félins et certains d’entre eux sont particulièrement prédisposés. Viennent en premier les races sans poils ou à pilosité réduite, pour lesquelles la peau est directement exposée (Sphynx, Devon Rex…), suivis des chats de robe blanche dont la concentration en mélanine de la peau et des poils est beaucoup plus faible, voire nulle.

 Les régions du corps à surveiller de votre chat

Les régions où les poils sont moins nombreux sont à surveiller attentivement, notamment le bord des oreilles, la truffe et les paupières. Les zones de blessures, de brûlures ou de cicatrices éventuelles sont également plus fragiles à cause de la dépigmentation.

Que faire si votre chat est à risque?

Ce qui ne simplifie pas les choses, c’est que les chats aiment généralement se pavaner et s’étendre au soleil, même aux heures les plus chaudes de la journée…

Si votre chat est à risque, à vous donc d’en prendre soin pour éviter les complications, en le maintenant à l’ombre lorsque le soleil est au zénith (ce qui n’est pas toujours envisageable, j’en conviens !) ou en protégeant les zones sensibles à l’aide d’une crème solaire à indice élevé, achetée en pharmacie. Demandez conseil à votre vétérinaire.

Mon chat a aussi le droit de bronzer durant l’été, me direz-vous ?

Les conséquences d’une exposition prolongée aux rayonnements solaires peuvent être graves pour nos petits compagnons. Les plus courantes sont les carcinomes épidermoïdes des oreilles et de la truffe, cancers cutanés dont les traitements sont souvent lourds et difficiles.

Une fois de plus, mieux vaut prévenir que guérir !

Le saviez-vous?

Les chats blancs, non seulement plus sensibles au soleil, sont plus fréquemment sourds que leurs collègues colorés…

Tout est une histoire de génétique et pour faire simple, le gène entraînant la couleur « blanc dominant » peut aussi être responsable d’une dégénérescence de l’oreille interne provoquant la surdité.

Heureusement, l’anomalie ne s’exprime pas systématiquement et bon nombre de chats blancs entendent parfaitement bien, du moins quand ils veulent !

Julien Binard, vétérinaire chez Animal Clinic

Animal Clinic – www.animalclinic.be – 02/344 31 41

Article paru dans le Femmes d'Aujourd'hui - Juin 2012